Partir à la découverte du parc national des Tsingy de Namoroka

tsingy de Namoroka

À l’occasion d’un voyage à Madagascar, la visite du parc national des Tsingy de Namoroka fait partie des immanquables. Ce superbe endroit se situe au sud-ouest de la région de Majunga et recèle des paysages époustouflants, principalement formés de reliefs karstiques, de canyons et de grottes. Les amoureux de la nature et les adeptes de trek y trouveront sûrement leur bonheur.

Les Tsingy de Namoroka, un site préservé du tourisme de masse

Encore méconnu de la majorité des voyageurs de la Grande Île, le parc national des Tsingy de Namoroka donne l’impression d’être dans un autre univers. Cette aire protégée se trouve, en effet, au cœur d’une vaste région calcaire jurassique moyen qui domine une grande partie du parc. Difficile d’accès, peu de touristes ont le privilège de découvrir ce magnifique endroit limité par des falaises d’une trentaine de mètres de hauteur en moyenne. Pour en savoir davantage à propos de cette destination idyllique, les vacanciers peuvent consulter ce site. Plusieurs informations y sont détaillées avant de partir à l’aventure au cœur de cette réserve naturelle.

Son réseau souterrain reste encore peu exploré. Les grottes sont principalement liées aux zones pratiquement diaclases présentant des fissures majeures. À titre d’information, la grotte la plus importante au sein du parc national des Tsingy de Namoroka est celle d’Anjohiambovonaomby. Côté hydrographie, le site donne naissance à quatre rivières permanentes dont Mandevy, Ambatofolaka, Ambararata et Andriabe. Aussi, la présence de nombreux plans d’eau dans le parc favorise la nidification de certaines espèces d’oiseaux.

Que faire dans le parc national des Tsingy de Namoroka ?

Le parc national des Tsingy de Namoroka est un endroit exceptionnel où l’on peut partir à la rencontre de la nature. Ses magnifiques formations calcaires aiguisées abritant une faune et une flore endémique font partie des principales raisons de sa visite. On y observe huit espèces de lémuriens diurnes et nocturnes, une trentaine d’espèces de reptiles et cinq espèces d’amphibiens.

Cette aire protégée constitue une adresse hors du commun pour s’adonner à la randonnée ou au trekking. Les plus audacieux peuvent partir à l’intérieur des grottes pour explorer ses innombrables cavités souterraines. Le passage dans les canyons garantit également une aventure riche en émotion avant de s’offrir une séance de baignade dans l’une de ses piscines naturelles. Manifestement, le parc national des Tsingy de Namoroka est un petit paradis pour les amoureux de la nature. Il s’étend sur une superficie de plus de 20 000 ha.

 

Laisser un commentaire